La situation

Situé à l’extrême est du Bordelais, dans la région de Sainte-Foy-La Grande, le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot et Garonne et présente de ce fait un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits.

La Superficie

La superficie totale de la propriété est de 153 hectares.
Le vignoble quant à lui est concentré sur
63 hectares, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine afin de capter les rayons du soleil de la première à la dernière heure de la journée. Les raisins sont ainsi, même dans les années difficiles, ramassés à pleine maturité, ce qui leur permet de libérer tout leur arôme et leur richesse.
De plus, ces parcelles se situent uniquement en coteaux pour que les eaux de pluie puissent s’écouler naturellement sans altérer la qualité des raisins par un gonflement exagéré dû à la stagnation des eaux.

L’Encépagement

Ce ne sont pas les modes qui ont conduit le choix de l’encépagement mais l’adéquation des cépages avec leurs terroirs. En effet, un terroir n’est rien si ne lui sont pas associés des cépages qui lui soient propres et aptes à mettre en valeur tous les trésors potentiels qu’il contient.

C’est ainsi que l’encépagement des 59 HA de rouges, déterminé par les différentes parcelles et leur exposition, est de :
• 50% Merlot
• 40% Cabernet Sauvignon (sur les parcelles les mieux exposées)
• 9% Cabernet Franc
• 1% Malbec

De même, les 4 HA de blancs qui sont aujourd'hui présents à Parenchère (cf Actualités du 15/03/2005) sont composés des trois grands cépages du Bordelais :
• 70% Sauvignon
• 20% Sémillon
• 10% Muscadelle

C'est l'assemblage de ces différents cépages qui, grâce à la complémentarité de leurs arômes et de leurs structures, apportera aux vins de Parenchère la complexité et l'équilibre qui les caractérisent.

NB : Cet encépagement varie au fur et à mesure des replantations annuelles qui sont faites à 5.700 pieds/ha. Les hautes densités sont désormais privilégiées à PARENCHERE pour atteindre des rendements moyens de 45-50 hl/ha avec une faible charge par pied. Ceci nous permet d’obtenir des vins plus riches et concentrés, et ainsi d’améliorer sans cesse leur qualité. Cependant, il faut noter que ces replantations ne se font que très graduellement car nous souhaitons garder un âge ancien au vignoble (moyenne de 25 ans, avec des vignes de plus de 40 ans).